Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Aller en bas

Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 1:56



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



Daniel était assez fatigué. Ironie assez extravagante pour quelqu'un qui ne peut pas dormir et qui ne ressent pas la fatigue ni l'envie de dormir. En fait, ça fatigue était surtout psychologique. Il n'avait pas vraiment de temps pour ce qu'il voulait et passait la plus claire de celui-ci à s'occuper de son entreprise et à lire des fiches d'élèves.

Mais dans tout ceci il ressentait en plus grande partie du contentement. Son dernier cours général c'était très bien passé et il avait put rencontrer des élèves compétents et intéressants. Bien qu'il n'avait pas vraiment fait connaissance avec eux il espérait qu'ils n'hésiteraient pas à venir le voir si besoin était. D'un autre coté il avait aussi eu du succès avec Miss. Hope qui lui avait demandé un cours particulier était reparti pleinement satisfaite. Il regrattait surtout une chose. Il se sentait un peut seul.

Il n’avait rencontré qu'une jeune femme en dehors de ses cours et il ne l’avait pas encore revue. En vérité il continuait de rencontrer de nouvelles personnes, mais ne revoyait pas ceux déjà rencontrés. Cela ne l'aidait pas vraiment à se sentir intégré dans cette école. Il avait peut être perdu l'habitude des danses sociales et autres usages servant à ce faire apprécier. Ou bien pensé bien moins plaisantes, il n'était plus au courant des actuelles conventions sociales et processus présentement en vigueur.

Il sorti sa montre de poche afin de vérifier l'heure. Il attendait debout devant la salle de classe qui lui servirait à faire cours à son nouvel élève. Il revêtait comme toujours un gilet beige avec des coutures bordeaux, une chemises amples à col relevé blanche et un pantalon prune qui laissait bien voir ses baskets noirs et blanches. Les mains appuyées sur sa canne il attendait son élève. Il était en avance comme toujours et l'heure du rendez-vous n'était pas encore venue, mais il espérait quand même voir son élève arriver sous peu.



(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Dernière édition par PNJs le Jeu 26 Oct - 1:59, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Marco Wakasa le Jeu 26 Oct - 1:57



Un cours en or
Feat Daniel Loys



Marco ne s'était pas laissé avoir cette fois-ci, il s'était promis d'être ponctuel. Il s'était levé un peu plus tôt ce matin là pour prendre le temps de se préparer. Étant donné qu'il devait porter ses gants dorés en permanence, s'habiller le matin était toujours une tâche longue et pénible. Il portait l'uniforme réglementaire de l'académie, un pantalon en tissu bleu foncé, une chemise blanche avec par-dessus un gilet beige. Par contre il ne portait pas la cravate et avait des chaussure avec fermeture de velcro. Son manque de dextérité ne lui permettait pas de faire autrement. Après avoir vérifier pour la troisième (ou quatrième) fois, qu'il était bien arrangé, il quitta sa chambre, avec son sac à dos orange, toujours plein à craquer.

Il transportait toujours sur lui multiples cahiers d'études, son matériel d'art et de photos (bien qu'il ne s'en servait plus depuis des années, il avait espérance de pouvoir s'y remettre un jour) et multiples collations, genre chips et boîtes de pocky, ses faiblesses.

Il descendit les escaliers d'un pas rapide et motivé. Marco n'avait pas été à l'école depuis des années et avait vécu une existence recluse, le fait de pouvoir aller à l'académie et participer à des cours comme un élève (presque) normal faisait un grand bien, et il avait hâte de rencontrer son professeur et de voir ce qu'il pourrait y apprendre.

C'est cinq minutes d'avance qu'il arriva, du moins selon l'horloge dans le couloir, et... son professeur l'attendait déjà.

''...Est-ce que... Je vous ai fait attendre?'', s'inquiéta-t-il.

Considérant la place que ses gants prenaient, il n'avait pas le luxe de pouvoir porter une montre et un portable était actuellement hors de question. Cependant, Marco avait espoir. Peut-être pas dans cette séance précise, mais au fil de ses cours, il pourrait se débarrasser de son fardeau et vivre une vie à peu près normale.

Il s'éclaircissa un peu la gorge.

''Euh vous devez être monsieur Loys, je m'appelle Marco Wakasa, enchanté!'', se présenta-t-il avant de s'incliner poliment.

Bien qu'il avait passé la majorité de sa vie à Boston, sa mère lui avait quand même partagé sa culture et les gestes de politesse de son pays natal.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Messages : 151
Date d'inscription : 14/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 1:59



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



Un pas lourd se fit entendre dans le couloir sur ça gauche et quand Daniel s’intéressa à l'origine de ce bruit il put voir un élève avec un poids certain, peut être même du surpoids. Le jeune élève vêtue de son uniforme scolaire avait un coiffure tout à fait étrange qui rappelait un marron de par la couleur et le pic central qui surmontait sa tête. Il portait surtout de bien étrange gant en or qui révélait malgré lui le contrôle dont il disposait sur son pouvoir. Et l’enquête ne laissait pas très confiant. Son pouvoir était aussi dangereux que potentiellement lucratif. Car si il transformait ne serait-ce que ça chemise, il allait être coincer dans un carcan doré qui l’empêcherait très sûrement de bouger et entre autre de respirer. Quand il arriva près de Daniel avec un visage inquiet il posa une question.

''...Est-ce que... Je vous ai fait attendre?''

Très bien. Visiblement il avait le politesse et le respect de s'inquiéter d'avoir fait attendre son professeur. Ou bien il ne voulait se le mettre à dos simplement pour servir ses intérêts personnels. Dans tout les cas il s'en contenterait. Il s'éclaircit la gorge et repris la parole pendant que Daniel vérifiais sa montre à gousset dans sa poche afin de donner une réponse exacte à sa question.

''Euh vous devez être monsieur Loys, je m'appelle Marco Wakasa, enchanté!''

Il fut assez surpris de voir son élève incliner le buste pour le saluer. Tout autant par l'improbabilité d'un tel geste à cause de son ventre qui devait lui montré réticence pour de tel mouvement, et aussi par la spontanéité d'un tel geste. Il n'avait pas encore croisé d'élève qui se préoccupait suffisamment du respect et des codes de conduites pour effectuer une salut convenable. Non pas qu'il s’attendait à une révérence à chaque couloir. Mais il avait le plus aperçu un respect craintif qu'un respect réel. En tout cas, Daniel se trouvait enjoué par cette initiative et se trouvait de bonne disposition pour cet élève. Il le rassura donc après lui avoir rendu son salut dans les proportions qu'il convenaient.

«Daniel Loys, et non Mr. Wakasa vous en m'avez nullement fait attendre. A vrai dire j'aime me présentez avec beaucoup d'avance pour attendre mes rendez-vous. Dans le cas où mes élèves se présenteraient aussi avec de l'avance cela permet de commencer plutôt. »

« Si d'ailleurs vous êtes prêt, je vous invite à me suivre pour commencer. »

Et sur ces mots il rentra dans la salle de classe à laquelle il faisait dos jusque là. La salle était prévue pour des travaux pratiques de l'ordre du bricolage et des exercices de construction simple. Elle était très spacieuses et possédait une grande bande de fenêtre sur la partie haute du mûr qui faisait face à l'entré. Sur leur droite se trouvait une estrade avec un établie destiné au professeur à ses exemples ou autres démonstrations. La porte par laquelle il venait d'entré se trouvait au pied de cette estrade. Le reste de la classe avait été débarrassé de ses tables qui se trouvait empilé au fond de la classe avec la plus part des chaises. Ne restait ici que trois tréteaux sur un balance chacun. Ses étrange dispositifs présentaient tous un affichage digitale sur un petit promontoire sur le coté. Ils rappelaient les balance qu'utilise les boucher poissonnier et autre vendeur de produit vendus au kilos. Sur ses tréteaux se trouvais des baguettes de bois très longues qui mesurait toutes trois mètres chacune. Une sur chaque tréteaux, mais encore bien plus allongés contre le mur avec les fenêtres. Elle n'était pas plus épaisse qu'un bras et semblaient bien rigide.

Il se retourna vers son élève une fois à coté des trétaux.

« Alors Mr.Wakasa. Avez-vous des questions avant que le cours ne commence ? »

« Sinon vous pouvez prendre place de l'autre coté des tréteaux à l'extrémité des baguettes et me montrez votre particularité sur l'une de baguettes. »

« Vous me parlerez ensuite de toute les impressions que vous avez quand vous utiliser votre pouvoir. »




(c) Yumiko sur Académie Tsuki
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Marco Wakasa le Jeu 26 Oct - 2:00



Un cours en or
Feat Daniel Loys



Le professeur vérifia brièvement sa montre à gousset avant de lui répondre. Tiens, voilà un objet auquel Marco n'avait pas pensé. Bon il fallait quand même qu'il puisse porter la montre quelque part et l'idée de toujours essayer de fouiller dans ses poches ne serait pas plus pratique au final. Dommage...

«Daniel Loys, et non Mr. Wakasa vous en m'avez nullement fait attendre. A vrai dire j'aime me présentez avec beaucoup d'avance pour attendre mes rendez-vous. Dans le cas où mes élèves se présenteraient aussi avec de l'avance cela permet de commencer plutôt. »

« Si d'ailleurs vous êtes prêt, je vous invite à me suivre pour commencer. »

''Et bien... Ma mère l'adorerait'', pensa Marco.

Il ne savait pas trop pourquoi, il pensait beaucoup à sa famille depuis quelques jours... L'académie lui avait-elle donné le mal du pays? L'adolescent savait pourtant mieux que personne qu'il n'était plus le bienvenue chez lui, même si ses parents n'avaient pas exprimés cette pensée ouvertement. C'est quelque peu perdu dans ses pensées que Marco se débarassa de son gros sac à dos, jugeant qu'il n'en aurait pas besoin pour ce cours-ci, et suivit le professeur Loys.

Marco ne put s'empêcher de remarquer les deux yeux de couleurs différentes de l'enseignant. Était-ce de naissance ou un effet secondaire d'un pouvoir? Sur le coup, l'asiatique ne put qu'éprouver une certaine curiosité par rapport au pouvoir de son enseignant. Il ne voulait pas se faire surprendre comme avec Lucy. Le pouvoir de la jeune femme Émeraude avait ravivé malgré elle un vieux traumatisme.

« Alors Mr.Wakasa. Avez-vous des questions avant que le cours ne commence ? »

Il ouvrit la bouche pour parler, mais la referma, essayant de réfléchir à comment poser la question. Il ne savait pas encore si ce serait considéré comme normal ou impoli de demander la nature du pouvoir du professeur. Avec une claire hésitation, Marco se tenta.

''J'en...ai une. C'est peut-être hors sujet, mais euh... Les professeurs de cette académie possèdent tous un pouvoir?''

Voilà, belle manière de tourner autour du pot Marco...

Un peu gêné de la manière que sa question était sortie, il se dirigea vers l'un des tréteaux. Avec un peu de manoeuvre, il retira l'un de ses gants, révélant une main pâle et atrophiée. Marco réprima une grimace. Il fallait s'y attendre, avec le nombre d'années qu'il portait ces gants de ''protection'', bien que ça lui donnait surtout l'impression de porter deux gros plâtres le trois quart du temps. Il profita du moment exposé à l'air libre pour essayer de remuer les doigts et réactiver un peu la circulation.

''Bon...Je suis prêt à commencer'' dit-il avant de poser la main sur la baguette en question.

C'était automatique, il touchait l'objet et on pouvait voir l'or se répandre. On pouvait comparer ça à l'ondulation sur l'eau. Un impact, puis le mouvement s'étends... C'était un peu comme ça avec Marco. Il avait déjà essayer de retirer sa main d'un objet en train de se transformer, mais le phénomène ne s'arrêtait pas pour autant. L'objet était ''contaminé'' et l'or se répandait jusqu'à couvrir l'objet en l'espace de quelques secondes.

Du coup la baguette fut complètement transformée en or pur. L'objet était peu massif, mais il était long et la transformation avait pris 15 secondes à se compléter selon le chronomètre.

''Voilà, monsieur...'', dit l'adolescent, se retournant vers monsieur Loys, un mélange de curiosité et de crainte par rapport à la réaction de l'enseignant.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Messages : 151
Date d'inscription : 14/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 2:02



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



J'en...ai une. C'est peut-être hors sujet, mais euh... Les professeurs de cette académie possèdent tous un pouvoir?''

Ce jeune homme avait hésiter de tel manière qu'il n'était permit à personne d'en douter. Même sans ses paroles maladroites, son attitude mal assuré qu’il avait en posant sa question le trahissait. Pour poser cette question il ne devais pas être arrivé ici depuis bien longtemps. Ni avoir croiser aucun membre de la maison Diamant. Toute fois plus que son ancienneté ici, Daniel avait sentis que ça question était motivé par son comportement quand leur regard s'étaient croisés. Il n'avait pourtant pas fixer inlassablement son professeur loin de là, mais à l'occasion de se regarder en face il semblait intrigué par ce qu'il voyait. Et il était nul doute que son œil avait captivé le jeune Wakasa.

Le fait qu'il reparti ensuite suivre les directives de Daniel sans attendre la réponse de son intrigue montrait qu'il ne devait pas être de ceux qui se noie dans la confiance en soit et l’autosuffisance. Et une des raison derrière cela lui fut présenté très rapidement. Quand Marco retira l'un de ses gants il sut, il sut que son pouvoir mettait d’énorme barrière entre lui et le reste du monde. Il soupçonnait que son état émotionnel devait être proche de celui de ça main. Ravagé par toute une vie caché et se sentir rabougrir et s'atrophier par manque de contacte humain. Et par contacte humain il pensait non pas à rencontré quelqu'un mais d'avoir une personne qui serait vraiment emplis de qualités humaines qui pourraient le soutenir. Concernant juste sa main qui semblait maligne.

Il accrochait à son tour, tout comme son élève sur ses yeux lui voyait des blessures qu'il n'aurait souhaiter voir sur personne. La solitude laisse ses marques bien à elle. Il ne remarque pas tout de suit le changement que subissait la baguette en face de lui. Il le regardait intensément pour tenté de voir en son élève. Mais il reporta bientôt son regard sur la transformation. S'est comme si l'or remplaçais le bois, comme un feu qui se propage et mord toujours plus de terrain. En assez peu de temps la baguette fut complètement transformé et le temps affiché sur l'écran. Hmm. Son pouvoir ne semblait pas se propager à autre chose que l'objet de son contacte. Et une fois la processus commencé, il semblait continuer tant qu'il n'était pas terminé. ''Voilà, monsieur...'', Hmm. Peut être un déclencheur émotionnel inconscient... Ou bien … Hmm... pouvait-il... sûrement... quoi que … .

Pris dans ses réflexions et son examens préliminaire, il releva la tête d'un coup, surpris, comme si son élève venait de lui taper sur l'épaule. Il s'éclaircit la gorge et se redressa pour parler car il s'était penché pour mieux observer.

« Et bien tout d'abord tu dois savoir que personne ne peut rentrer dans cette académie sans qu'il possède un pouvoir quel-qu’il soit. Tu ne devras donc faire entré personne qui ne replisse ce critère indispensable. »

« Donc oui, je possède aussi un pouvoir. Et comme tu en à sûrement déjà fait la conclusion certain de mes traits physique sont des conséquences direct de ma singularité. »

Il ne fit pas la moue mais comme il rechigne toujours à en parler il se couvre généralement d'expression de distance et de mécontentement. Mais il s’écorça de sourire à Marco pour qu'il ne prenne pas peur d'avoir fait une erreur. Et ainsi il poursuivit.

« Je t'en dirais plus sur celui-ci dans peut de temps. Mais pour le moment je voudrais que tu réponde a quelques questions. »

« Que ressens tu quand tu utilise ton pouvoir ? »
« Est-ce qu'il t'es possible de le retransformer ? »
« Et a tu déjà tenté de retarder la propagation ? Ou de l'accélérer ? »

Il gardait la question qu'il soupçonnait être un point de départ pour leur exercice. Il voulait savoir ce que ses questions apporteraient à sa réflexion et et au comportement du jeune Wakasa.




(c) Yumiko sur Académie Tsuki
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Marco Wakasa le Jeu 26 Oct - 2:03



Un cours en or
Feat Daniel Loys



Marco attendit patiemment la réaction du professeur qui semblait perdu dans ses pensées. Entre temps, il jetait des regards furtifs à l'objet qu'il avait transformé. De tous les pouvoirs qu'il aurait pû obtenir, pourquoi celui-ci? Oh pas qu'il aurait voulu avoir absolument un pouvoir ou quelque chose de plus puissant, mais... Depuis quelques jours, l'adolescent se sentait pris dans d'intenses introspections. Était-ce dû à sa rencontre avec l'autre élève de sa maison? Depuis qu'il avait vu le sang quelque chose s'était déclenché en lui.

À son arrivée à l'académie, il s'était juré d'être positif, d'être confiant et de voir cette nouvelle vie comme un nouveau départ. Peut-être avait-il justement trop essayer. Il avait refoulé des souvenirs et des pensées comme un barrage est construit pour retenir l'eau, mais inconsciemment, ce barrage émotionnel commençait à se fissurer.

Il fut fort heureusement ramené à la réalité lorsque le professeur lui répondit à sa première interrogation.

« Et bien tout d'abord tu dois savoir que personne ne peut rentrer dans cette académie sans qu'il possède un pouvoir quel-qu’il soit. Tu ne devras donc faire entré personne qui ne replisse ce critère indispensable. »

« Donc oui, je possède aussi un pouvoir. Et comme tu en à sûrement déjà fait la conclusion certain de mes traits physique sont des conséquences direct de ma singularité. »

Le professeur souriait, sans avoir l'air trop dérangé, au soulagement de l'élève.

''Oh, je vois... Je comprends'', acquiesça Marco.

Bon il pouvait au moins assumer qu'il ne resterait pas surpris ou appeuré du dit pouvoir.

« Je t'en dirais plus sur celui-ci dans peut de temps. Mais pour le moment je voudrais que tu réponde a quelques questions. »

« Que ressens tu quand tu utilise ton pouvoir ? »
« Est-ce qu'il t'es possible de le retransformer ? »
« Et a tu déjà tenté de retarder la propagation ? Ou de l'accélérer ? »

L'interrogation débuta alors, laissant un peu Marco au dépourvu pour la première.

''Euh...Je peux ressentir de la fatigue si je l'utilise trop. Un peu comme si je courrais un marathon'', répondit l'adolescent, sans être vraiment sûr si cela répondait vraiment à l'interrogation de monsieur Loys.

Pour ce qui était de la deuxième, il devait s'avouer un peu embarrassé de n'avoir jamais essayer. Il posa sa main pâle sur la baguette, tentant de se concentrer. Enfin, pas que ça donnait grand chose. Il ignorait le fonctionnement même de son pouvoir. La baguette resta dorée. Au moins l'or ne s'étendait pas et il ne ressentait pas d'épuisement non plus, c'était déjà mieux que rien.

''Je crois que ça réponds à la question... Pour ce qui est de retarder la transformation... Je ne peux pas dire que j'ai beaucoup pratiquer. Et je n'ai pas cherché à accélérer la transformation non plus...''

Il s'interrompit, regardant le chronomètre de la baguette de trois mètres qui affichait toujours 15 secondes.

''C'est tout de même curieux... Quand mon pouvoir s'est...activé la première fois. Je me rappelle avoir transformé la table et la chaise, je ne pensais pas que ça avait pris autant de temps. Bon, il faut dire que je n'ai pas calculé quand c'est arrivé non plus, mais à ce moment-ci... J'avais l'impression que tout s'était passé tellement vite'', dit-il, sans trop remarquer qu'il avait exprimé sa pensée à voix haute.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Messages : 151
Date d'inscription : 14/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 2:04



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



Visiblement pris de court par toutes ses questions le jeune Wakasa dut se reprendre avant de répondre.

''Euh...Je peux ressentir de la fatigue si je l'utilise trop. Un peu comme si je courrais un marathon''

Ha... . Soit il avait choisit d'éluder la question soit il n'avait pas compris ce que le professeur entendait par ressens. Il n’entendait le mots dans un sens physique mais émotionnel, même si il était important de connaître les contres coups. Son élève dirigea ensuite sa main vers la baguette qu'il venait de transformer et semblait se concentrer.

''Je crois que ça réponds à la question... Pour ce qui est de retarder la transformation... Je ne peux pas dire que j'ai beaucoup pratiquer. Et je n'ai pas cherché à accélérer la transformation non plus...''

Ceci il pouvait le comprendre. Il semblait qu'il ait des soucis d'acceptation avec son pouvoir. Et quand certains refuse le leurs à cause de leur nature lui s’écorçait ne pas y avoir recoure car il n'avait aucune emprise dessus. Il observa son élève qui à son tour semblait tenté de déchiffrer l'affichage du chronomètre.

''C'est tout de même curieux... Quand mon pouvoir s'est...activé la première fois. Je me rappelle avoir transformé la table et la chaise, je ne pensais pas que ça avait pris autant de temps. Bon, il faut dire que je n'ai pas calculé quand c'est arrivé non plus, mais à ce moment-ci... J'avais l'impression que tout s'était passé tellement vite''

Il ne semblait pas vraiment parler à son professeur autant qu'a lui même. Et cette pensé exprimer Daniel y trouva une idée à éprouver par l’expérimentation. Mais il devait aussi préciser sa penser quand l'état émotionnel de son élève lors de l'utilisation de son pouvoir.

« Une réponse très simple peut être trouver à cette question. Il est possible que vos état émotionnelle comme le stress et la peur renforce l’application de votre pouvoir. Et s'est cela que j'entendais lors de ma première question. »

« Que ressentez vous émotionnellement lors de l'utilisation de votre pouvoir ? »

« Et pour le reste il est aussi possible que la surface à partir du point d'origine soit très important. Il est d'ailleurs facile de confirmer cette hypothèse. »

Il tendis le bras pour lui présenter les autres baguettes.

« Toucher en une au centre et une autre sur une espace entre le centre et l'extrémité. Ainsi s'il existe une différence de temps cela prouvera que le temps de transformation est en rapport avec la plus grande distance du point d'origine. »

« Sinon, votre état émotionnel aura sûrement jouer sur votre perception. »

Et il leur faudrait aussi vérifier que son état émotionnel entre autre la peur et la surprise influent ou non sur l’exécution de son pouvoir. Si oui, alors la réponse à ses problème se trouvaient dans son esprits en majeur partie. Il observa donc le jeune Wakasa effectuer les demandes se Daniel.



(c) Yumiko sur Académie Tsuki
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Marco Wakasa le Jeu 26 Oct - 2:06



Un cours en or
Feat Daniel Loys



« Une réponse très simple peut être trouvée à cette question. Il est possible que vos état émotionnelle comme le stress et la peur renforce l’application de votre pouvoir. Et c'est cela que j'entendais lors de ma première question. »

Marco déglutit quelque peu. Il avait volontairement éluder la question, faisant comme s'il ne la comprenait pas, mais il n'allait pas pouvoir continuer. Il soupira quelque peu... Le sujet de l'origine de son pouvoir réveillait des vieilles blessures qu'il voulait enterrer. C'était sa méthode pour ne pas avoir mal. Se mentir à lui-même, couvrir le mal, penser à autre chose. Tout pour éviter de voir la réalité en face.

« Que ressentez vous émotionnellement lors de l'utilisation de votre pouvoir ? »

« Et pour le reste il est aussi possible que la surface à partir du point d'origine soit très important. Il est d'ailleurs facile de confirmer cette hypothèse. »

Il tendis le bras pour lui présenter les autres baguettes.

« Toucher en une au centre et une autre sur une espace entre le centre et l'extrémité. Ainsi s'il existe une différence de temps cela prouvera que le temps de transformation est en rapport avec la plus grande distance du point d'origine. »

« Sinon, votre état émotionnel aura sûrement jouer sur votre perception. »

L'adolescent acquiesça sans un mot, se dirigeant vers la seconde baguette, la touchant en plein centre. Comme s'il avait touché la surface de l'eau, l'or semblait se répandre comme par ondulation. Un contact, et il y avait comme une réaction en chaîne. L'or se répandait des deux côtés et prenait la moitié du temps de propagation que pour la première baguette.

Sur la troisième, il suivit les instructions du professeur pour confirmer la théorie. L'extrémité prit peu de temps à être complètement transformée tandis que l'or se répandait un peu plus lentement en descendant.

''Je crois que vous avez raison, professeur...''

Marco commençait à sentir un peu les effets néfastes de son pouvoir et alla s'appuyer contre le mur, juste le temps de faire passer le léger malaise. Il faisait toute fois très attention à ne pas toucher le mur avec ses mains.

''Vous vouliez savoir comment je me sens quand j'utilise mon pouvoir?...'', il soupira un peu.

Si c'était nécessaire pour le libérer de ce fardeau, il devait apprendre à s'ouvrir d'avantage. Il ne pouvait pas fuir pour toujours.

''Je me sens comme si je faisais une bêtise, comme si je causais une catastrophe. À vrai dire... Quand j'ai découvert mon pouvoir, ça a causé une catastrophe. ...Ma mère était blessée. Son poignet était coupé et ça...Ça saignait énormément. J'ai paniqué, j'ai...J'ai voulu l'aider. J'ai pris la première chose à portée de main pour arrêter l'hémoragie. C'est là que ça a commencé. Le linge que je tenais... pouf... transformé en or.''

Il marqua une pause. Marco s'était visiblement crispé et il avait fermé les yeux, en se remémorant l'évènement. Ce n'était pas de sa faute, et pourtant il était en colère contre lui-même.

''J'ai reculé, et j'ai accroché l'une des chaises... Puis la table... Je suis tombé assis sur le sol et j'ai transformé la moitié de la cuisine. J'ai essayé de me contrôler, d'arrêter, de comprendre ce qu'il se passait, mais... Je n'y arrivais pas. Une...camarade de classe était avec moi et c'est elle qui a réussi à panser la plaie de ma mère. Si...Si je l'avais touché... Que ce serait-il passé d'après-vous? Mes parents étaient tous les deux sous le choc, vous pouvez l'imaginer. Ils ne voulaient pas l'admettre, mais...Je crois qu'ils ont eu peur de moi. Ma mère ne se tenait plus à moins d'un mètre de moi après ça. Mon père, lui.... Il travaillait dans une fonderie de fer. Il a forgé... ces gants. Pour me protéger qu'il disait...''

Il avait ouvert les yeux, sa vision étrangement embrouillée alors qu'il regardait sa main gauche encore gantée et l'autre, maladivement pâle.

''J'aurais dû réaliser que... Finalement ils voulaient se protéger eux-mêmes. Il ne voulaient pas que je touche à quoi que ce soit dans la maison, ni que je les touche.''

Marco baissa les yeux, remettant le gant en or sur sa main droite.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Messages : 151
Date d'inscription : 14/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 2:07



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



L'élève ne dit rien et passivement Daniel le regarda exécuter les volontés du professeur. Les résultats ne se firent pas attendre. La baguette touché en son centre avait eu une transformation beaucoup plus rapide. Tandis que l'autre toucher entre le centre et la pointe avait eu un temps plus long, mais pas autant que la première touché à l'extrémité. De plus, la propagation ne semblait avoir aucune variation de vitesse et s’avérait toujours uniforme.

''Je crois que vous avez raison, professeur...''

Il releva les yeux vers son interlocuteur et découvrit un élève visiblement fatigué. Wakasa alla alors trouver appui sur le mur pour récupérer. À l'observer, il était clair qu'il savait toujours où sont ses deux mains, et qu'il prenait une extrême précaution à ne rien effleurer.

''Vous vouliez savoir comment je me sens quand j'utilise mon pouvoir?...'',

Il sortit ses mots comme s'il retenait sa respiration jusque-là. Apparemment le sujet était lourd d'émotion.

''Je me sens comme si je faisais une bêtise, comme si je causais une catastrophe. À vrai dire... Quand j'ai découvert mon pouvoir, ça a causé une catastrophe. ...Ma mère était blessée. Son poignet était coupé et ça...Ça saignait énormément. J'ai paniqué, j'ai...J'ai voulu l'aider. J'ai pris la première chose à portée de main pour arrêter l'hémoragie. C'est là que ça a commencé. Le linge que je tenais... pouf... transformé en or.''

La colère le doute et le ressentiment se mélangeaient sur le visage rond du jeune asiatique. Parler de tout ceci le perturbait beaucoup.

''J'ai reculé, et j'ai accroché l'une des chaises... Puis la table... Je suis tombé assis sur le sol et j'ai transformé la moitié de la cuisine. J'ai essayé de me contrôler, d'arrêter, de comprendre ce qu'il se passait, mais... Je n'y arrivais pas. Une...camarade de classe était avec moi et c'est elle qui a réussi à panser la plaie de ma mère. Si...Si je l'avais touché... Que ce serait-il passé d'après-vous? Mes parents étaient tous les deux sous le choc, vous pouvez l'imaginer. Ils ne voulaient pas l'admettre, mais...Je crois qu'ils ont eu peur de moi. Ma mère ne se tenait plus à moins d'un mètre de moi après ça. Mon père, lui.... Il travaillait dans une fonderie de fer. Il a forgé... ces gants. Pour me protéger qu'il disait...''

'J'aurais dû réaliser que... Finalement ils voulaient se protéger eux-mêmes. Il ne voulaient pas que je touche à quoi que ce soit dans la maison, ni que je les touche.''

En baissant les yeux et en remettant son gant il clôturait son récit triste et pesant de la découverte de son pouvoir. Et il était simple d'imaginer la suite. L'écart et la distance entre lui et ses parents à dû grandir au fur et à mesure qu'il sentait rejeté par ses parents qui ne pouvaient pas comprendre. Petit à petit il avait sûrement repoussé son pouvoir du mieux qu'il pût s’efforçant de faire bonne figure devant ses parents, mais sans réussir à se défaire de la différence et de l’incompréhension.

Sans grosse surprise il conclue qu'un blocage émotionnel devait le freiner dans sa maîtrise. Il prit donc deux chaises sur les piles qui se trouvaient dans le fond de la classe, en disposa une près de son élève et l'autre pour lui faisant face près de la première. Il prit ensuite place en s'installant bien droit et lissant son gilet par habitude avec le passage de sa main droite le long de son torse. Il regarda ensuite le jeune Wakasa et le fixa sans rien dire jusqu'à ce qu'il s’asseye.

« Vous n'avez aucune culpabilité à avoir. Vous n'avez pas choisi d'avoir un pouvoir, ni les circonstances de son apparition. Vous avez manqué de chance et c'est regrettable mais rien de plus. »

« Par ailleurs votre famille à eu une réaction que l'on ne peut leur reprocher non plus. Il est très perturbant de ne pas savoir comment aider son propre enfant alors que c'est le rôle d'un parent. Peut-être vous ont ils mit à l'écart pour vous protéger. Mais ils l'ont peut être aussi fait pour vous protéger. Je ne peux pas prétendre savoir, mais je peux vous dire que d'autre élèves ont eu encore moins de chance dans leur vie et que pourtant ils vont de l'avant. »

« Ici. Dans cette académie, vous pourrez trouver beaucoup de personnes pour vous aider dont moi-même. Et comme nous sommes tous ici pour la même différence, dans le même but, personne ne vous juge. Ici vous pourrez trouver tout ce qu'il vous faut pour vous construire et finalement rentrer chez vous en ayant un contrôle total de votre pouvoir. »

« Vous pourriez rentrer chez vous sans vos gants. Donnez une étreinte à vos parents et avoir une relation normale avec eux. Qu'ils acceptent finalement ce que vous êtes et peut-être même utiliser votre don pour aider votre père dans son entreprise. »

« Mais pour tout ceci vous devez arrêter d'avoir la peur pour seul guide. Bien sûr il est effrayant de n'avoir aucun contrôle et vous pourriez vous retrouver dans des situations dangereuses. Mais vous devez l'accepter et faire front. »

Il marqua enfin une pause et en profita pour respirer dans un autre but que de pouvoir parler à nouveau. Il observait son élève et attendait qu'il commence à encaisser son discours. Il jeta un bref regard vers les baguettes à côté d'eux pensant à la suite du cours. Machinalement il rajusta les manches de sa chemise en sentant un mouvement sur sa main. Il y découvrit une petite fourmi qui explorait le creux de sa paume. Et en repensant à la fiche du jeune homme devant lui, une idée lui vint. Il pinça la fourmi en fermant légèrement le poing sur elle discrètement.

« Très bien enlevez vos gants et mettez vos mains devant vous paume vers le haut, vous pouvez poser vous avant bras sur vos genoux si vous voulez. Et fermez les yeux. Sans regarder. Et ne bouger sous aucun prétexte. Faites-moi confiance.»

Voyant la réticence dans les yeux du garçon, il raffermit son expression et le fixa une nouvelle fois. Il le regardait avec une expression affichant clairement qu'il allait se faire obéir et qu'il attendait juste de savoir quand cela allait se produire.

Une fois que son élève était en place, il relâcha la fourmi de son emprise et la fit chuter sur la main famélique de Marco. La petite fourmi se remit vite de sa chute et paniquer partie le long de la main du garçon pour finalement atteindre sa manche et s’enfuir. Elle avait survécu à un contact direct avec la main du jeune Wakasa. Il ne restait qu'un dernier paramètre à vérifier avant de concrétiser son idée.

Il sortit un petit mouchoir en tissu de sa manche, plié très fin, et frôla la main du jeune homme avec. Ce dernier eut une légère réaction au contact du tissu, mais bien moins que le tissu lui-même qui cessait de l'être et devenait de l'or. Il attendit la fin de la transformation avant de le mettre dans la poche de son gilet. Il s'avança sur sa chaise pour être plus près de son élève et plaça ses mains justes au-dessus des siennes.

« Ouvrez les yeux. »

Quand il le dit doucement, d'une voix calme, il saisit fermement les deux mains de Marco et se prépara à ne lâcher sous aucun prétexte, même si Marco tentait de lui arracher les bras en voulant récupérer ses mains.




(c) Yumiko sur Académie Tsuki
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Marco Wakasa le Jeu 26 Oct - 2:09



Un cours en or
Feat Daniel Loys



Le professeur attendit qu'il termine son récit avant de se déplacer vers la pile de chaises et en ramener deux. Mr. Loys s'installa bien droit sur l'une d'elle, l'invitant silencieusement à faire de même. Sans répliquer, l'élève s'exécuta, toujours un peu nerveux.

« Vous n'avez aucune culpabilité à avoir. Vous n'avez pas choisi d'avoir un pouvoir, ni les circonstances de son apparition. Vous avez manqué de chance et c'est regrettable mais rien de plus. »

« Par ailleurs votre famille à eu une réaction que l'on ne peut leur reprocher non plus. Il est très perturbant de ne pas savoir comment aider son propre enfant alors que c'est le rôle d'un parent. Peut-être vous ont ils mit à l'écart pour se protéger. Mais ils l'ont peut être aussi fait pour vous protéger. Je ne peux pas prétendre savoir, mais je peux vous dire que d'autre élèves ont eu encore moins de chance dans leur vie et que pourtant ils vont de l'avant. »

« Ici. Dans cette académie, vous pourrez trouver beaucoup de personnes pour vous aider dont moi-même. Et comme nous sommes tous ici pour la même différence, dans le même but, personne ne vous juge. Ici vous pourrez trouver tout ce qu'il vous faut pour vous construire et finalement rentrer chez vous en ayant un contrôle total de votre pouvoir. »

« Vous pourriez rentrer chez vous sans vos gants. Donnez une étreinte à vos parents et avoir une relation normale avec eux. Qu'ils acceptent finalement ce que vous êtes et peut-être même utiliser votre don pour aider votre père dans son entreprise. »

« Mais pour tout ceci vous devez arrêter d'avoir la peur pour seul guide. Bien sûr il est effrayant de n'avoir aucun contrôle et vous pourriez vous retrouver dans des situations dangereuses. Mais vous devez l'accepter et faire front. »

Marco acquiesça silencieusement. Il n'en voulait pas à ses parents et il était vrai que c'était dur de gérer une situation aussi particulière. Pendant longtemps, l'adolescent avait l'impression d'avoir vécu dans une prison d'hypocrisie. Ses parents étaient gentils avec lui, trop gentil, sans l'approcher, sans même le disputer ou lui faire le moindre reproche quand il tombait dans l'excès de la nourriture pour se réconforter. Ils avaient clairement peur de lui, mais ils ne l'avaient pas ouvertement rejeté, ça comptait déjà pour quelque chose.

S'il pouvait vraiment revenir chez lui avec le plein contrôle de ses capacités, ses parents n'auraient plus de raisons d'avoir peur et de l'éviter. Il fallait l'avouer, le contact physique et les gestes d'affection lui manquait.

''V-Vous avez raison. Je suis ici pour ça après tout'' acquiesça Marco de nouveau, avec une certaine conviction.

« Très bien enlevez vos gants et mettez vos mains devant vous paume vers le haut, vous pouvez poser vous avant bras sur vos genoux si vous voulez. Et fermez les yeux. Sans regarder. Et ne bouger sous aucun prétexte. Faites-moi confiance.»

Marco ouvrit la bouche pour répondre, mais il l'a referma aussitôt. Le ton et l'expression de l'enseignant étaient sans réplique. Il enleva ses deux gants, constatant par la même occasion à quelle point sa main gauche avait l'air malade. Il remua les doigts, soupirant de soulagement en voyant qu'elle était toujours fonctionnelle. Il allait devoir prendre l'habitude de faire prendre l'air à ses mains de temps à autres.

Il plaça ses mains comme Mr Loys le lui demanda et ferma lentement les yeux. Marco avait les paupières tremblantes, mais il n'osait pas désobéir et attendit, essayant de ne pas trembler.

Il attendit... et attendit, puis il réprima difficilement un sursaut lorsque quelque chose frôla sa main et puis... plus rien. Qu'est-ce que le professeur était en train de faire au juste?

« Ouvrez les yeux. »

Marco eut à peine le temps de réagir que Mr. Loys lui empoigna fermement les mains. Évidemment, il paniqua.

''AAAAAAHHH!!!''

Il tenta de se débattre, de retirer les mains de l'homme avant que.... que...

''....Aah?''

Marco cligna les yeux. Le professeur avait conservé sa forme normale et ne semblait ni souffrir, ni avoir peur. En fait, il l'observait d'une expression neutre, sans le lâcher.

''...V-Vous n'êtes pas... transformé'', balbutia Marco, encore hébété.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Messages : 151
Date d'inscription : 14/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 2:10



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



Comme il s'y attendais la réaction du jeune homme fut violente quand il lui attrapa les mains. Il hurlait et se démenait pour récupérer ses mains que Daniel ne lâchait pourtant pas. Mais bientôt il se rendit compte que rien ne s’était produit. Il avait sûrement bien encré dans son esprit l'image de son professeur se changeant en or sous ses yeux. Et pourtant se n'était pas arrivé. Alors il commença à taire son cri et se ressaisir. Il cligna en évaluant le situation et observant son professeur avec étonnement.

''...V-Vous n'êtes pas... transformé''

Il avait conservé une expression simple et en attente le temps que son élève cesse de paniquer. Mais maintenant qu'il était plus serein il opta pour un visage plus avenant et réconfortant.

« Non je ne le suis pas. Et cela n'est dut qu'a vous. Il est désormais évident que votre pouvoir n'affecte que ce qui est inanimé. »

« Donc vous n'avez aucune crainte à avoir concernant les contacts physiques. Vous pouvez même avoir un animal de compagnie je présume. Bien que cela ne soit pas autorisé dans les chambres de l’académie. »

Il lui lâcha doucement les mains et rajouta sur le ton de la plaisanterie.

« Je vous incite d'ailleurs à vous méfier. La plus part des animaux sur le campus sont en réalité d'autres élèves. Alors essayez de ne pas être discourtois et évitez d'avoir l'air gâteux ou vous pourriez vous couvrir de ridicule sans vous en rendre compte. »

« Avez vous besoin de quelques instants ou pouvons nous continuer la leçon ? »

Il avait conscience qu'il venait d'infliger un gros choc au jeune homme en violant son espace personnel qu'il considérait comme vital pour lui et surtout pour les autres. Ainsi il avait sûrement besoin d'assimiler l'information avant toute autre chose. Et ensuite il aurait peut être des questions. Ou bien il aura trop de difficulté à intégrer cette nouvelle information pour le moment et voudra donner fin au cours pour prendre le temps de réfléchir seul.

Daniel s'attendait à ces éventualité et patientait pour savoir laquelle cela serait. Il venait peut être de rompre la confiance que son élève lui avait accordée par son statu de professeur. Si cela en était arrivé à ce point alors tempi. Mais au moins il avait aider son élève à se débarrasser d'un poids qui devait l'écraser depuis trop longtemps. Bien qu'il pouvait toujours être dangereux, il n'aurait jamais à voir un être vivant lutter contre la transformation avec la terreur et les larmes dans les yeux.



(c) Yumiko sur Académie Tsuki
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Marco Wakasa le Jeu 26 Oct - 2:12



Un cours en or
Feat Daniel Loys



« Non je ne le suis pas. Et cela n'est dut qu'a vous. Il est désormais évident que votre pouvoir n'affecte que ce qui est inanimé. »

Les mots du professeur lui paraissaient à moitié enterrés sous les battements de son propre coeur, n'empêche qu'il avait eu une sacrée frousse. Il ne pouvait s'empêcher d'alterner encore un peu le regard entre ses propres mains et l'enseignant.

''On se calme Marco...'', pensa-t-il.

« Donc vous n'avez aucune crainte à avoir concernant les contacts physiques. Vous pouvez même avoir un animal de compagnie je présume. Bien que cela ne soit pas autorisé dans les chambres de l’académie. »

L'adolescent portait désormais une meilleure attention à ce que Mr. Loys lui disait. ...Pourquoi lui donner le goût d'avoir un animal de compagnie si ce n'était pas autorisé dans les chambres de l'académie?

« Je vous incite d'ailleurs à vous méfier. La plus part des animaux sur le campus sont en réalité d'autres élèves. Alors essayez de ne pas être discourtois et évitez d'avoir l'air gâteux ou vous pourriez vous couvrir de ridicule sans vous en rendre compte. »

Le professeur semblait avoir fait une tentative de plaisanterie, mais ce qu'il impliquait, mélangé aux restants d'émotions que Marco ressentait rendait ses propos plus inquiétants qu'amusants. N'empêche, il pouvait lui ''donner une note pour l'effort'' ...Bon côté humour, Marco pouvait aussi laisser tomber.

Il regardait encore ses mains, commençant peu à peu à réaliser. Il ne pouvait pas risquer la vie d'autrui ou la sienne sans bonnes raisons, donc c'était normal d'éviter les contacts par sécurité et considération. Cependant, s'il avait put savoir, s'il avait pu prouver à ses parents qu'il ne représentait aucun danger, si...

''...Pff...''

Sans prévenir, il pouffa.

''PffHah...ahaha... hahahahaha''

Ça y est, Marco Wakasa a craqué. Il est devenu fou... En tout cas, c'est ce que l'enseignant ou quiconque ayant assisté à la scène aurait put penser. L'élève ne regardait plus son interlocuteur et semblait pris d'un fou rire incontrôlable, mais dénué de vraie émotion ou d'amusement. Son cerveau semblait indécis par rapport à s'il devait rire de cette immense ironie ou pleurer avant d'opter pour la première option.

Il lui fallu quelques secondes avant de se ressaissir et de relever son large visage, écarlate dut à son rire précédent et de l'embarras. Il n'osait pas trop regarder Mr. Loys dans les yeux, craignant l'expression que ce dernier devait afficher.

''...Je...Pardon... Quelle...Quelle était la question?... Ah, oui, si je veux...continuer le cours.''

Est-ce qu'il était lui-même dans le bon état psychologique pour continuer? En fait, il ne savait plus trop. Marco avait préféré arrêter de penser, ça allait sûrement être mieux comme ça. Juste une petite pause mentale...

Mais, il ne pouvait pas vraiment arrêter sur une si belle lancée, non? Il ne pouvait pas s'arrêter au moindre choc, sinon il n'avancerait jamais.

''Je suis...prêt à continuer, monsieur.'', répondit-il, finalement.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Messages : 151
Date d'inscription : 14/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 2:13



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



En réalité la réaction de son élève le surpris au plus au point. Il avait éclaté d'un rire assez dérangeant car il ne contenait pas ce qu'un rire devait. Il sonnait vide et triste. Il se faisait du soucie pour la stabilité mental du jeune homme qui lui faisait face. Cela dura quelques secondes avant qu'il ne reprenne le dessus et relève un visage dangereusement rouge.

''...Je...Pardon... Quelle...Quelle était la question?... Ah, oui, si je veux...continuer le cours.''

''Je suis...prêt à continuer, monsieur.'', répondit-il, finalement.

Il lui laissa quelques instant avant de répondre à sa volonté de poursuivre.

« Il me semble tout au contraire que vous n’êtes pas prêt. Comprenez moi bien. Je ne pense pas que vous soyez dans le meilleur état possible pour continuer ce cours et par la même exercer votre pouvoir avec le meilleurs de votre maîtrise. »

« Il serait préférable de reprendre une autre fois. En attendant de nous revoir je vous demanderais de vous exercer à transformer des objets le plus rapidement possible et le plus de fois possible cela vous permettra d’acquérir de l'endurance dont nous aurons besoin. »

Sur ces mots il se leva et patienta pour voir si le jeune homme allait lutter pour continuer le cours malgré tout ou si il allait se résigner et partir traiter les information qu'il venait d'acquérir dans un endroit calme. il l’observait l'air inquiet et préoccupé. Peut être avait-il bousculé le garçon avec trop de maladresse par une tel nouvelle.



(c) Yumiko sur Académie Tsuki
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Marco Wakasa le Jeu 26 Oct - 2:14



Un cours en or
Feat Daniel Loys



« Il me semble tout au contraire que vous n’êtes pas prêt. Comprenez moi bien. Je ne pense pas que vous soyez dans le meilleur état possible pour continuer ce cours et par la même exercer votre pouvoir avec le meilleurs de votre maîtrise. »

« Il serait préférable de reprendre une autre fois. En attendant de nous revoir je vous demanderais de vous exercer à transformer des objets le plus rapidement possible et le plus de fois possible cela vous permettra d’acquérir de l'endurance dont nous aurons besoin. »

Le sourire s'effaça du visage de Marco et il baissa les yeux.

''Je...Je ne suis pas fou..."

Bravo pour l'air convaincant Marco, belle performance.

''Je suis juste... Juste..."

Et puis, merde comment mettre les mots sur ce qu'il ressentait au juste. Il n'était pas en colère contre ses parents, il n'était pas en colère du tout...

Mais il y a un mais, comme toujours.

''J'ai passé sept ans à me demander... Ce qui n'allait pas chez moi. À vivre dans la peur de faire du mal à mes parents. J'ai... l'impression d'avoir angoisser tout ce temps là pour...Rien.''

Bon ce n'était pas rien, il y avait un risque, mais la réalité demeurait que l'isolation forcée de l'adolescent, loin du monde extérieur et loin de l'amour de ses parents lui avait créer un énorme vide. Aucune quantité gargantuesque de nourriture n'aurait put le remplir. Histoire d'ajouter l'humiliation à la blessure, des larmes s'échappèrent. Il s'empressa de les essuyer, mais c'était trop tard pour se cacher.

''Je...Je suis désolé, professeur'', dit-il en s'inclinant.

Il se releva, remit ses gants et alla chercher son sac à dos. Marco semblait chercher ses mots, sans savoir trop quoi dire ou comment le dire. Désolé d'être aussi faible? Désolé de... Il ne savait pas en fait. Il repensa à cette élève qu'il avait rencontré sa première journée, il s'était juré de la faire sourire. Un objectif cliché digne de ses mangas préférés, mais qu'il gardait toujours. Comment faire sourire quelqu'un quand on n'arrive pas à le faire soit-même? Il allait devoir puiser dans ses réserves de positivisme.

À défaut d'être fort ou intelligent, Marco voulait continuer à sourire et foncer. Il allait s'en remettre, il était juste un peu... non d'accord, on peut oublier le ''un peu''. Il était très ébranlé par ses nouvelles connaissances et ses dernières introspections.

''Va-tu te laisser abattre à la moindre révélation?'', pensa-t-il, avec une certaine amerturme.

L'adolescent soupira, tentant de se ressaisir et d'au moins rassurer un peu l'enseignant avant que ce dernier ne lui envoit une notice pour le psychologue.

''Pardon. Ça va aller'' dit-il, essayant de sourire, priant pour qu'il aie l'air convaincant.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Messages : 151
Date d'inscription : 14/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Invité le Jeu 26 Oct - 2:16



Château
Nom :
Prénom : Daniel
Âge : Plus de 200 ans
Un cours en or



''Je...Je ne suis pas fou..."

Le pauvre jeune homme avait l'air de se décomposer sur place à l'annonce de Daniel.

''Je suis juste... Juste..."

''J'ai passé sept ans à me demander... Ce qui n'allait pas chez moi. À vivre dans la peur de faire du mal à mes parents. J'ai... l'impression d'avoir angoisser tout ce temps là pour...Rien.''

''Pardon. Ça va aller''

Tout en prononçant ces mots il tentait de rassure son professeur mais sans grand succès. Tout au contraire cela grandissait quelque peu son inquiétude. Donc à son tour il entreprise de rassurer son élève. Il le rattrapa avant qu'il ne sorte et le retint avec sa main qu'il posa sur son épaule.

« Je n'ai pas l’impression que vous alliez bien. Mais vous en avez le droit après tout ceci. Et je ne vous congédie pas en de mauvais termes, je pense seulement que vous profiterez plus d'un peu de temps pour assimilez cette découverte que de continuez notre leçon en ses conditions. »

« Vous avez fait qu'il vous semblait honorable et sûr pour vos proches, vous ne devez pas vous le reprochez car vos choix ont été ceux d'un homme respectable qui se soucie des autres. »

« L'introspection est une pratique qui demande de la droiture et de l’honnêteté, je suis sur que vous saurez vous en sortir. »

Il le laissa ensuite partir. Ne regrettant pas son action ni d'avoir retiré un tel fardeau des épaules du jeune homme. Cependant il aurais aimé que tout ceci se passe mieux pour lui, le choc que les implications de cette découverte engendra seront importante. Beaucoup de ressentiment assaillira mais il devais en passer par là pour avancer.



(c) Yumiko sur Académie Tsuki
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours en or (FLASHBACK Mr.Loys et Marco)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum